Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Fabriquer ses circuits imprimés

Retrouvez cette page
et toutes les mises à jour
sur

http://electromag1.wifeo.com/ 

 

 

 

Il existe sur internet des logiciels gratuits permettant de réaliser très facilement des schémas et des circuits imprimés.

 

Matériel nécessaire :

- Un logiciel de dessin : DessElec2000 version 6.4.4
à télécharger ici : http://artools.free.fr/

 

- Un logiciel de dessin de typon (calque de CI) : TCI4.3
à télécharger ici : http://b.urbani.free.fr/
Très beau et très simple logiciel. Pour le prix, il n’a pas de fonction routage (positionnement automatique des pistes mais rien ne vaut une goutte de jus de cerveau).

L'ouverture automatique conduit parfois à une fenêtre 'FICHIER INTROUVABLE'

Il est préférable d'ouvrir le fichier .tci par: Fichier / Ouvrir ...

A l'impression, supprimer les options pouvant modifier d'échelle, comme l'option "sans bordures" pour éviter les surprises "de taille". 

 

DERNIÈRE MINUTE: 

 

La dernière version TCI4.4 a un petit problème de téléchargement que l'on peut contourner en remontant dans la hièrarchie des répertoires du site.

 

Voici ci dessous un lien sur un pack en téléchargement.

Il y a dans ce pack:

L'exécutable contenant la version TCI4.4

L'ancienne version TCI4.3

Le framework 4 nécessaire à l'exécution de ces deux logiciels (à installer sur le PC)

Un fichier TCIEmpreintes, valable pour les deux versions.

Pour TCI4.4, le fichier TCIEmpreintes se place dans le même répertoire que TCI4.4

Pour TCI4.3, il se place dans la racine du PC.

 

A première vue, TCI4.4 fonctionne bien avec XP sp3.  

 

 http://sd-2.archive-host.com/membres/up/112001580352701694/TCI4.zip 

 

 

 

 

- Une plaque époxy cuivrée présensibilisée.

  

- Du film transparent pour laser ou jet d’encre ex : Micro Application
Attention, certaines marques de transparents jet d'encre ne conviennent pas (Ex: REY).

 

- Une insoleuse (voir la page à ce sujet).

  

- Du révélateur pour circuit imprimé.

 

- Une petite perceuse .

 

Pour la gravure, plusieurs solutions :

- Le traditionnel perchlorure de fer 
Ça tache! Et il est préférable d’investir dans une graveuse « économique » avec chauffage et agitateur (60 à 70 € sur internet).

 

- Le persulfate de sodium, plus propre, non poluant, mais plus cher.  

 

- Le mélange acide chlorhydrique - eau oxygénée à 130 volumes
Propre, rapide, efficace et il faut juste une cuvette en plastique.

Le mélange est TRÉS corrosif, diluez largement avant de le jeter en pensant qu'il attaque pratiquement tous les métaux.  

 

  

Avec tout cela, pas de problèmes:

 

Reproduire ou dessiner le circuit avec le logiciel gratuit TCI4.3 pour obtenir un beau dessin de circuit imprimé. Placer à chaque coin des traits de positionnement qui serviront à centrer la plaque sur le typon.

Exemple ci contre. 

  Exemple typon1

Imprimer le dessin en noir sur le transparent (côté granité pour le jet d’encre). Choisir le mode d'impression le plus généreux en encre. Bien laisser sécher.

Il est possible de choisir l'emplacement du dessin sur la feuille. La même feuille peut donc servir plusieurs fois. Lorsqu'elle est recouverte, on peut la découper, archiver les typons , etc.

    Ex typon
Découper une plaque époxy cuivrée présensibilisée aux dimensions exactes du circuit. Ébarbez bien les bords.        
Placer le typon sur l'insoleuse, la plaque par dessus, encre contre cuivre, bien centrée au milieu des traits de positionnement.     Insoleuse-023.jpg

Insoler environ 1mn20 avec 4 tubes de 15W à 5 cm .

La plaque et le typon pressés l'un contre l'autre dans l'insoleuse. 

    Insoleuse-024.jpg

Tremper le circuit dans le révélateur. Au bout de quelques dizaines de secondes, le circuit doit apparaître nettement.

Mis à part le circuit, toute trace de vernis doit disparaître, frotter si nécessaire avec les doigts (pas les ongles!) pendant le rinçage. 

    Reveletion CI2

Percez un ou deux trous du circuit, passez un fil de pêche dans les trous, suspendez le tout avec un fil électrique.

 

Ou prenez des petites pinces et allez à la pêche, au fond du bac.

  gravperchlo 001

Allez! Au bain.

 

Si cette graveuse est un peu chère, il y a des bidons de 2 litres plats pour auto (huile, liquide de refroidissement, etc) qui font très bien l'affaire.  

 

 

 

 

Oui... Le perchlo, ça tache!

 

    Insoleuse-025.jpg

 Après 7 minutes dans du perchlo plus très jeune, à 40°C bien agité.

Rincer dès que le cuivre non protégé est rongé.

Vérifiez par transparence la qualité de la gravure. Pas de piste coupée, par de cuivre entre les pistes.

  gravperchlo 002
C'est fini. Reste à faire les trous... Le vernis restant peut être nettoyé à l'acétone ou laissé pour protéger le cuivre, il est thermosoudable.    

 

 

Test de la méthode "acide chlorhydrique - eau oxygénée":

 

 Voici le couple infernal:

Attention: ces produits sont dangereux. 

 

Acide chlorhydrique de ménage                 

Eau oxygénée 130 volumes

 (castorama voir ICI)

 

Dosage essayé:

3 volumes d'eau

2 volumes d'acide

2 volumes d'eau oxygénée

  ProduitsGrav

Versez l'eau en premier, puis l'acide et l'eau oxygénée

Plongez simplement le circuit dans la cuvette.

Très vite, un dégagement gazeux trouble le mélange. 

   

 En moins de deux minutes, le dégagement de bulles s'arrête et le circuit imprimé réapparaît, rongé.

 

Faire juste la quantité nécessaire, le mélange n'est pas réutilisable.

   Bain grav

 Voici le circuit gravé, nettoyé à l'acétone et percé.

Je trouve les contours moins nets qu'au perchlo, mais pour un premier essai....

   CI-grave-perce.jpg

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :